Livraison gratuite à partir de 79€ d’achat !*

samedi 24 septembre 2022 il est 16h02
Sorcière ModerneUne brève histoire du tarot

Une brève histoire du tarot

Bien que les méthodes de lecture du Tarot aient changé au fil des ans, et que de nombreux lecteur.ice.s adoptent leur propre style unique aux significations traditionnelles d’un tirage, en général, les cartes elles-mêmes n’ont pas beaucoup changé. 

Le Tarot est probablement l’un des outils de divination les plus utilisés dans le monde aujourd’hui. Bien qu’il ne soit pas aussi simple que d’autres méthodes, comme les pendules, oracles ou les feuilles de thé, le Tarot attire les gens dans sa magie depuis des siècles. Dans cet article, je vous livre les secrets du Tarot, de ses origines à son utilisation actuelle.

Bien que les méthodes de lecture du Tarot aient changé au fil des ans, et que de nombreux lecteur.ice.s adoptent leur propre style unique aux significations traditionnelles d’un tirage, en général, les cartes elles-mêmes n’ont pas beaucoup changé. 

Le Tarot français et italien

Les ancêtres de ce que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de cartes de tarot remontent à la fin du XIVe siècle. Des artistes européens ont créé les premières cartes à jouer, qui étaient utilisées pour les jeux et comportaient quatre couleurs différentes. Ces couleurs étaient similaires à celles que nous utilisons encore aujourd’hui : bâtons ou baguettes, disques ou pièces, coupes et épées.

Après avoir utilisé ces couleurs pendant une dizaine ou une vingtaine d’années, les artistes italiens ont commencé, au milieu des années 1400, à peindre des cartes supplémentaires, abondamment illustrées, pour les ajouter aux couleurs existantes.

Ces cartes d’atout, ou de triomphe, étaient souvent peintes pour des familles riches. Les membres de la noblesse demandaient aux artistes de créer pour eux leur propre jeu de cartes, avec les membres de leur famille et leurs amis comme cartes de triomphe. Un certain nombre de jeux, dont certains existent encore aujourd’hui, ont été créés pour la famille Visconti de Milan, qui comptait plusieurs ducs et barons parmi ses membres.

Comme tout le monde ne pouvait pas se permettre d’engager un peintre pour créer un jeu de cartes à son intention, pendant quelques siècles, les cartes personnalisées étaient réservées à quelques privilégiés. Ce n’est qu’avec l’arrivée de la presse à imprimer que les jeux de cartes ont pu être produits en série pour le grand public.

Le Tarot comme moyen de divination

En France comme en Italie, le Tarot était à l’origine un jeu de société, et non un outil de divination. Il semble que la divination avec des cartes à jouer ait commencé à devenir populaire à la fin du XVIe et au début du XVIIe siècle, bien qu’à cette époque, elle était beaucoup plus simple que la façon dont nous utilisons le Tarot aujourd’hui.

Au XVIIIe siècle, cependant, les gens ont commencé à attribuer des significations spécifiques à chaque carte, et même à proposer des suggestions sur la façon dont elles pouvaient être disposées à des fins divinatoires.

Le Tarot et la Kabbale

En 1781, un franc-maçon français (et ancien ministre protestant) nommé Antoine Court de Gebelin publie une analyse complexe du Tarot, dans laquelle il révèle que le symbolisme du Tarot est en fait dérivé des secrets ésotériques des prêtres égyptiens. De Gebelin explique ensuite que ces anciennes connaissances occultes ont été transportées à Rome et révélées à l’Église catholique et aux papes, qui voulaient désespérément garder ces arcanes secrets. Dans son essai, le chapitre sur les significations du tarot explique le symbolisme détaillé des œuvres du tarot et les relie aux légendes d’Isis, d’Osiris et d’autres dieux égyptiens.

Le plus gros problème avec le travail de de Gebelin est qu’il n’y avait vraiment aucune preuve historique pour le soutenir. Cependant, cela n’a pas empêché les riches Européens de prendre le train de la connaissance ésotérique en marche et, au début du XIXe siècle, des jeux de cartes à jouer comme le Tarot de Marseille ont été produits avec des illustrations spécifiquement basées sur l’analyse de Gebelin.

En 1791, Jean-Baptiste Alliette, un occultiste français, a publié le premier jeu de tarot conçu spécifiquement à des fins divinatoires, plutôt que comme un jeu de société ou un divertissement. Quelques années plus tôt, il avait répondu à l’ouvrage de Gebelin en publiant son propre traité, un livre expliquant comment utiliser le Tarot pour la divination.

Au fur et à mesure que l’intérêt occulte pour le Tarot s’est développé, celui-ci a été associé à la Kabbale et aux secrets du mysticisme hermétique. À la fin de l’ère victorienne, l’occultisme et le spiritualisme sont devenus des passe-temps populaires pour les familles de la classe supérieure qui s’ennuient. Il n’était pas rare d’assister à une fête chez soi et d’y trouver une séance de spiritisme ou quelqu’un en train de lire les lignes de la main ou les feuilles de thé dans un coin.

Les origines du tarot Rider-Waite

L’occultiste britannique Arthur Waite était un membre de l’Ordre de l’Aube Dorée – et apparemment un ennemi de longue date d’Aleister Crowley, qui était également impliqué dans le groupe et ses diverses ramifications. Waite s’est associé à l’artiste Pamela Colman Smith, également membre du Golden Dawn, et a créé le jeu de tarot Rider-Waite, qui a été publié pour la première fois en 1909.

À la suggestion de Waite, Smith s’est inspirée de l’œuvre de Sola Busca, et il existe de nombreuses similitudes dans le symbolisme entre Sola Busca et le résultat final de Smith. Smith a été la première artiste à utiliser des personnages comme images représentatives dans les cartes inférieures. Au lieu de montrer simplement un groupe de coupes, de pièces de monnaie, de baguettes ou d’épées, Smith a incorporé des figures humaines dans l’œuvre, et le résultat est le jeu iconique que tous les lecteurs connaissent aujourd’hui.

L’imagerie est fortement marquée par le symbolisme kabbalistique et, pour cette raison, elle est généralement utilisée comme jeu par défaut dans presque tous les livres d’instruction sur le Tarot. Aujourd’hui, beaucoup de gens se réfèrent à ce jeu comme au jeu Waite-Smith, en reconnaissance de l’art durable de Smith.

Aujourd’hui, plus de cent ans après la sortie du jeu Rider-Waite, les cartes de tarot sont disponibles dans une sélection pratiquement infinie de dessins. En général, beaucoup d’entre eux suivent le format et le style de Rider-Waite, bien que chacun adapte les cartes à son propre motif. Le Tarot n’est plus seulement le domaine des riches et de la classe supérieure, il est accessible à tous ceux qui souhaitent prendre le temps de l’apprendre.

Découvrez sur le shop une sélection de jeux de tarots divinatoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aucun produit dans le panier

Vous aimez le WitchZine ?
Inscrivez-vous à la WitchNews et recevez un code promo de 10% pour votre prochaine commande sur la boutique !

    En renseignant votre prénom et votre adresse email, vous acceptez de recevoir l’actualité du Witchzine et les dernières nouveautés d’Hey Kate ! par courrier électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide du lien de désinscription présent dans nos emails ou en me contactant.