Livraison gratuite à partir de 79€ d’achat !*

lundi 5 décembre 2022 il est 15h01
Bien-êtreEarthing : c’est quoi cette nouvelle tendance bien-être ?
earthing-reconnexion-terre-bien-etre

Earthing : c’est quoi cette nouvelle tendance bien-être ?

Quand on pense au nombre de personnes qui ont quitté la ville pour la campagne après le premier confinement en 2020, il est difficile de nier qu’en période de difficultés ou de stress intense, nous avons besoin du confort et de la simplicité de la nature.

Le mouvement “earthing” fait de plus en plus d’adeptes. La reconnexion à la Terre implique la relation du corps à l’énergie de surface de la Terre. Je vous en dis plus sur cette pratique et ses bienfaits.

Quand on pense au nombre de personnes qui ont quitté la ville pour la campagne après le premier confinement en 2020, il est difficile de nier qu’en période de difficultés ou de stress intense, nous avons besoin du confort et de la simplicité de la nature.

Vous avez probablement déjà entendu dire que la Terre nous offre de nombreux avantages, tant au niveau des ressources qu’elle nous fournit que de notre bien-être général. L’effet d’une journée passée au milieu des bois, du sable ou de l’herbe sur notre humeur est presque réparateur. C’est une sensation qui, selon moi, s’apparente à une réinitialisation mentale, à l’actionnement d’un interrupteur dans le cerveau.

Qu’est ce que le earthing ?

Le “earthing”, une pratique également souvent appelée “grounding”, consiste à établir une connexion avec le sol sous nos pieds en touchant la peau nue sur de la terre, de l’herbe, du sable, etc.

Bien qu’il existe très peu de recherches formelles sur cette pratique, on pense qu’elle permet de réduire le stress et les inflammations, de renforcer l’immunité et de réguler les habitudes de sommeil.

Le processus se produirait au niveau cellulaire. En nous connectant au courant électrique négatif naturel de la Terre, nous libérons la charge positive qui s’accumule souvent dans notre corps. Cela déclenche alors un processus de guérison.

Selon une petite étude publiée en 2015, une heure de thérapie Earthing a permis d’améliorer significativement l’humeur des participants, qui souffraient tous d’anxiété et/ou de dépression.

Un autre article suggère que ces pratiques peuvent aider de manière significative en période de crise ou des crises d’angoisse. Cela est dû à la capacité de la technique à ramener l’esprit et le corps à la terre en les connectant et en les synchronisant. Comme d’autres techniques de mise à la terre (comme les exercices de respiration ou les cinq sens), la mise à la terre aide à calmer l’esprit et à réduire le taux de cortisol (l’hormone du stress).

D’ailleurs, avez-vous remarqué que les enfants passent le plus clair de leur temps pieds nus ? C’est presque instinctif !

Lorsque nous sommes stressés, nous avons parfois l’impression que prendre trente minutes pour méditer, c’est trop, surtout lorsque nous avons d’autres responsabilités apparemment plus pressantes à l’esprit. Mais celleux qui pratiquent régulièrement le arthing peuvent vous dire à quel point c’est bénéfique.

La technique doit rester simple et accessible. Peut-être avez-vous un rituel ou un endroit spécifique où vous aimez vous balader ? Vous pouvez faire de même lorsque vous entreprenez cette pratique.

Trouvez un endroit calme – dans un parc local ou même dans votre jardin – où vous pouvez être seul.e avec vos pensées et vos émotions.

Posez vos pieds nus sur le sol, fermez les yeux et respirez. Laissez votre esprit se calmer et concentrez-vous uniquement sur la sensation de la terre contre votre peau.

Si vous préférez bouger tout en vous connectant à la Terre, essayez en faisant du yoga par exemple.

Il n’est pas nécessaire de pratiquer cette activité de manière obsessionnelle. Une ou deux fois par semaine suffisent pour permettre à vos batteries mentales de se recharger. Peut-être que maintenant, en vous réveillant et en vous étirant, ou pendant votre café du matin, ou en vous asseyant dans le parc pendant votre pause déjeuner, serait un bon moment pour essayer ?

Se pourrait-il que la civilisation “hors-sol” dans laquelle nous vivons aujourd’hui redécouvre que l’essentiel de ses maux dits de “civilisation” n’auraient pour principale origine notre déconnexion d’avec la terre ?

C’est la réflexion qu’a eu un certain Clinton Ober en 1998, assis sur un banc dans un parc de Sedona en Arizona. En observant les pieds des passants qui défilaient devant lui, tous étaient équipés de baskets, sandales et autres chaussures de marche avec des semelles en caoutchouc ou en plastique, il se posa alors une question essentielle : “Est-ce que le fait de porter des chaussures dont la semelle est isolante affecte notre état de santé ?”

En 2011, après 12 années d’études, Clinton Ober publie le livre “Earthing – la plus importante des découvertes de santé ?”.
Co-écrit avec le cardiologue Stephen T. Sinatra et Martin Zucker un écrivain spécialiste de l’univers de la santé, le livre décrypte l’étendue des recherches scientifiques et cliniques qui confirment l’hypothèse émise par Clinton Ober en 1998.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aucun produit dans le panier

Vous aimez le WitchZine ?
Inscrivez-vous à la WitchNews et recevez un code promo de 10% pour votre prochaine commande sur la boutique !

    En renseignant votre prénom et votre adresse email, vous acceptez de recevoir l’actualité du Witchzine et les dernières nouveautés d’Hey Kate ! par courrier électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide du lien de désinscription présent dans nos emails ou en me contactant.